icone bulle commentaire 0

Partager

icone Facebook Alten icone Twitter Alten icone Linkedin Alten

Entretien d’embauche : nos 5 conseils pour pitcher efficacement ton profil

icon calendrier événement dim., 18 Avr

Pendant notre Students Week, Thibaut, Responsable de projets RH, en a profité pour dispenser une petite session de formation sur le pitch en entretien d’embauche. Nous vous proposons un récapitulatif de cette intervention.

Un pitch, kézaco ? Se pitcher, c’est se présenter brièvement. En général, c’est la réponse attendue au terrible « Parlez-moi rapidement de vous ». En quelques phrases, tu devras synthétiser ton parcours, tes compétences principales, tes ambitions professionnelles et tes centres d’intérêt. L’objectif ? Piquer la curiosité du recruteur et lui donner des pistes. mais aussi orienter la discussion vers certains sujets en particulier. Alors, ne le vois pas comme une épreuve mais plutôt comme une occasion de bien commencer ton entretien ! 

Echange professionnel de type entretien d'embauche

Conseil n°1 : Faire simple en entretien d’embauche 

Tu n’as pas la prétention de tenter les concours d’éloquence ? La prise de parole n’est pas ton fort ? Ce n’est pas grave ! Tu peux être redoutablement efficace en pitch sans avoir de grandes qualités d’orateur. En effet, le pitch est un exercice de synthèse et de vente. Ici, le « produit à vendre », c’est toi. Alors, il y a fort à parier que tu t’en sortes haut la main, puisque tu te connais mieux que personne !  

Nous te conseillons de faire preuve d’esprit de synthèse. Concentre-toi sur le choix de mots-clés qui vont structurer ton discours et faire passer tes messages efficacement. Un pitch réussi s’appuie sur des phrases relativement courtes, sur des arguments solides, et sur une capacité à éveiller la curiosité.  

Conseil n°2 : Rester soi-même 

Tu auras du mal à faire simple si tu es en train de t’efforcer à jouer un rôle. Alors, oublie la théâtralité et les personnages du candidat parfait que tu as pu t’inventer, ils ne sont sûrement pas aussi intéressants que toi. Le pitch en entretien d’embauche est utile au recruteur pour cerner ton profil. A toi de trouver l’équilibre entre spontanéité et professionnalisme. Si tu arrives à être suffisamment toi-même, tu vas forcément intégrer des éléments de discours ou évoquer des sujets qui retiendront davantage l’attention de ton interlocuteur.  

N’oublie pas non plus qu’après ton pitch, il y a très souvent un entretien complet où tu vas pouvoir dialoguer avec ton recruteur. Si tu prépares trop ton pitch et que tu le récites (avec plus ou moins de naturel), tu risques de ne pas avoir la même image en début d’entretien et à la fin. Comme dirait Thibaut : « On n’a qu’une fois l’occasion de faire une première bonne impression ». Alors, sois le/la plus naturel(le) possible dans ton pitch pour rester à l’aise tout au long de l’entretien.  

Conseil n°3 : Illustrer son discours 

La difficulté du pitch d’entretien, c’est que tu dois être à la fois exhaustif et synthétique. Pas facile, on te l’accorde ! Une astuce pour être sûr(e) d’avoir correctement abordé chacun de tes arguments, c’est de l’illustrer à chaque fois par un court exemple.  

Tu dois donner un peu de concret aux recruteurs, et ne pas te contenter de belles paroles. Et comme il ne peut pas vérifier pendant ton pitch que tu possèdes telle ou telle qualité, il est nécessaire que tu lui donnes de l’information complémentaire qui appuie ton discours et le fasses sonner plus vrai. Par exemple, si tu évoques l’une de tes compétences, associe-là à un projet que tu as mené qui t’a permis de la développer ou à une difficulté que tu as pu surmonter. Ton interlocuteur pourra ainsi se projeter et être sûr que tu maîtrises ton sujet. Alors règle d’or, à chaque élément théorique, sa preuve par l’exemple, même s’il reste rhétorique pour le moment. Le recruteur aura toute l’occasion d’aller « creuser » davantage pendant le reste de l’entretien. 

Conseil n°4 : Maîtriser son image 

On dit souvent que l’attitude adoptée pendant un pitch fait à elle seule la moitié de la réussite ! Et on ne te parle pas uniquement du physique, loin de là. Pendant un entretien d’embauche, tu dois incarner la meilleure version de toi-même au travail. Cela va bien sûr passer par ta façon de te tenir, ta gestuelle pour illustrer tes propos ou encore l’absence de gestes parasites.  

Mais pas que  ! Tu devras aussi faire attention au ton de ta voix, au rythme et au débit de parole. Essaie de parler d’une voix assurée, pas trop vite, en insistant correctement sur les mots importants et en marquant des silences pour ponctuer ton discours. Tu peux t’enregistrer de temps en temps pour mesurer ces paramètres. Même s’il est souvent désagréable de s’entendre, cela peut se révéler très utile ! Assure-toi également de conserver un bon eye contact avec ton interlocuteur même si ce n’est jamais facile de regarder un inconnu dans les yeux.  

Enfin, toujours dans l’attitude, sache qu’un sourire s’entend par téléphone et fait des miracles en présentiel comme en visioconférence ! 

Conseil n°5 : Ouvrir à la discussion 

Un pitch réussi comporte presque tous les éléments qui feront l’objet d’une discussion par la suite. Nous te conseillons donc de suivre la trame de ton CV et de ton parcours personnel. En insistant toujours sur les passages pertinents pour le poste et/ou sur lesquels tu es à l’aise pour discuter.

Pour cela, glisse des petites informations sans entrer dans le détail quand tu illustres l’un de tes arguments importants. Il faut que tu parviennes à rester assez vague tout en donnant suffisamment d’éléments pour que le recruteur ait envie de revenir sur ce point par la suite.  

Maintenant que tu as toutes les clés, la balle est dans ton camp. A toi de répéter encore et encore ton pitch et de performer en entretien d’embauche ! Qui sait, peut-être vas-tu devoir bientôt pitcher face à nos recruteurs ?

Candidate et recruteur en entretien d'embauche

Laisser un commentaire

Articles similaires

Tu es en Master dans les ressources humaines, en finance et contrôle de gestion, dans les achats et la...

Lire l'article

Le télétravail a ses avantages et ses inconvénients. Ne plus passer une heure dans les transports chaque matin, on...

Lire l'article

Ah les CV et lettres (ou mails) de motivation ! A chaque recherche de stage, d’alternance ou d’emploi, il faut s’y remettre...

Lire l'article